e-affacturage

Le courtier en affacturage

Le rôle du courtier est de présenter les différentes solutions d'affacturage aux entreprises et de proposer des financements qui correspondent aux besoins de ces entreprises.

Pourquoi passer par un courtier plutôt que s’adresser directement à une société d'affacturage ?

Il y a plusieurs avantages à passer par un courtier pour une démarche d’affacturage.

Un accès à l'ensemble du marché

Le premier avantage du courtier est d’avoir une offre qui couvre l’ensemble du marché, et non pas seulement celle d’un factor, sans avoir à effectuer soi-même les démarches.

Des offres d'affacturage sur mesure

Le courtier permet de recevoir des offres ciblées et adaptées plutôt que des offres standards. Offre adaptées au type de poste clients et au secteur d'activité. Certaines sociétés d'affacturage sont particulièrement adaptées pour gérer des secteurs bien particuliers : le BTP, un poste clients constitué d'une multitude de petites factures etc ...

Des coûts négociés par le courtier

Le courtier négocie sur demande les coûts à la baisse, et les encours de lignes à la hausse, afin de faire cadrer l’offre d’affacturage avec le besoin de financement de l’entreprise.

Le courtier affacturage, conseil de l'entreprise

Le courtier intervient comme conseil et informe en détail sur le contenu des offres d'affacturage afin d’éclairer l’entreprise sur la proposition d’affacturage et le contrat d'affacturage qu'elle s'apprête à signer.

Un service gratuit pour l'entreprise

Toute cette démarche est gratuite, et ne saurait faire l’objet d’un quelconque paiement de frais de dossier ou honoraires, puisque le courtier est rémunéré par les sociétés d’affacturage au même titre qu’une démarche commerciale.

L'entreprise a donc tout à y gagner d'effectuer sa démarche de recherche d'affacturage par l'intermédiaire d'un courtier. e-affacturage, agréé par l'ensemble des factors intervenant sur le marché, est le courtier n°1 des entreprises.

Quelle relation contractuelle entre le courtier, le factor et l'entreprise ?

Contrat entre le courtier et le factor : un contrat d'apporteur d'affaire

Le contrat entre le courtier et le factor est tout simplement un contrat d'apporteur d'affaires, avec une clause de rémunération basée sur un pourcentage de la rémunération du factor.

C'est un contrat qui précise les conditions de l'apport et la durée de la saisie, ceci pour éviter toute problématique commerciale entre deux ou plusieurs courtiers sur un même dossier.

Pas de contrat entre l'entreprise et le courtier

En revanche, il n'y a pas de contrat entre le courtier et l'entreprise qui recherche de l'affacturage. L'entreprise ne doit pas se lier contractuellement à un courtier. Elle doit garder la maîtrise du choix de son factor sans subir l'influence d'un quelconque courtier, qui pourrait être tenté de pousser un factor plutôt qu'un autre en fonction de sa propre rémunération.

Certains courtiers abusent de leur fonction de conseil pour mettre en place un contrat les liant à l'entreprise et entrainant des facturation de frais supplémentaires. Ce n'est pas la pratique d'e-affacturage et les entreprises ne doivent pas se faire piéger par cette pratique abusive !

La rémunération des courtiers

Le courtier ne doit pas facturer l'entreprise qui a recours à l'affacturage. Les courtiers qui le pratiquent sont à la limite de la malhonnêteté car ils sont déjà rémunérés par les factors quand ils apportent un contrat.

En contre partie de ce service, les courtiers reçoivent une commission par le factor sur les encaissements perçus par la société d'affacturage une fois que le contrat est mis en place et fonctionne.

C'est pourquoi, il n'y a aucune raison pour que les entreprises payent des frais de dossiers ou des frais de recherche d'affacturage à un courtier.

Pour éviter cela les entreprises sont encouragées à faire jouer la concurrence entre les courtiers et à choisir celui ou ceux qui ne prennent pas de frais de dossier, comme par exemple e-affacturage.

Placeholder image

Avis d'expert : les frais de dossier en affacturage

Etude d'affacturage

forum affacturage
 

+ Suivre e-affacturage

Posez vos questions en ligne sur la page
twitter @e_affacturage ou facebook e-affacturage

actualité affacturage

Hausse des retards de paiement :
Moyenne à 14.5 jours...

Voir l'actu > retards de paiement


Marché de l'affacturage:
Les entreprises ont recours à l'affacturage ...

Voir l'actu  > marché de l'affacturage











facebook affacturage

twitter affacturage

google affacturage

 

Suivre l'actualité e-affacturage. Abonnez-vous à notre newsletter :