affacturage factoring

 

L'escompte bancaire

Avantages et inconvénients de l'escompte, moyen de financement court terme et de mobilisation des créances.

Comparatif avec l'affacturage, financement court terme de la trésorerie de l'entreprise.

 escompte

L'escompte : définition et fonctionnement

Définition

L’escompte est un moyen de financer à court terme, un effet de commerce détenu par une entreprise sur son client.

Cet effet de commerce de type lettre de change ou traite est remis à la banque contre financement.

Modalités

L’effet de commerce prévoit une date de règlement et doit être accepté, c'est-à-dire signé par le client débiteur.

Afin d’obtenir le financement, l’entreprise doit remettre la traite, ce qui demande d’attendre son retour signée par le client.

Les limites de l'escompte

Les délais

Attendre le retour de la traite peut créer des délais non prévus, le retour des traites pouvant parfois se faire juste avant la date d’échéance de paiement.

L’escompte de traite va perdre alors son intérêt de préfinancer avant échéance.

C’est une des différentes essentielles avec l’affacturage, qui lui va financer à partir de la facture client et non à partir de la traite.

Les virements

L’escompte bancaire rencontre un deuxième inconvénient qui réside dans la pratique des virements.

Les virements qui se généralisent, notamment dans les grands groupes, évitent d’avoir à gérer des traites, à les signer et à les retourner.

Cette pratique, du même coup, empêche les entreprises de préfinancer leurs ventes. Comme le seul document disponible sera alors la facture, avec les justificatifs afférents, seul l’affacturage pourra prendre en financement ces ventes là.

escompte L'escompte face à l'affacturage

Le plafond d'escompte

Autre différence avec l’affacturage, l’escompte va avoir un plafond.

Le banquier va fixer une ligne de financement avec un plafond maximum à ne pas dépasser. Au-delà de cette limite la banque ne financera plus les remises de traites.

Cette ligne d’escompte est négociée chaque année entre la banque et l’entreprise et peut faire l’objet d’ajustements en cours d’année suite à des éléments comptables et financiers nouveaux.

Le financement

L’affacturage est mieux placé que l'escompte ou la MCNE sur la question du débit après échéance : Quand un débiteur ne paie pas dans le délai prévu contractuellement, le financeur, banquier ou factor débite la facture financée après la date d’échéance.

Dans le cadre d’un escompte ou d’une MCNE le débit va se faire entre 15 à 30 jours, alors qu’en affacturage le débit se fera plutôt entre 30 à 60 jours.

Ce délai supplémentaire est précieux en terme de trésorerie pour l’entreprise. Dans certains cas, il est même possible dans un contrat d’affacturage de pouvoir faire porter la créance par le factor après échéance au-delà de 60 jours.

Les entreprises en création

Obtenir une ligne d’escompte pour une entreprise en création est une gageure contrairement au contrat d’affacturage qui peut être ouvert au moment de la création de l’entreprise.

 

escompte ou afacturage

escompte Peut-on cumuler une ligne d'escompte et un contrat d'affacturage ?

Il est tout à fait possible de cumuler un contrat d'affacturage et une ligne d'escompte.

Dans le cas où un contrat d'affacturage et une ligne d'escompte sont dans la même banque, la tentation du banquier va être de globaliser les deux lignes et de considérer que comme il propose déjà une solution d'affacturage vous n'avez plus besoin de sa ligne d'escompte.

Pour contourner cette confusion opérée par la banque, il faut prendre un contrat d'affacturage dans une autre banque ou chez un factor indépendant des banques. 

Dans le cas où le contrat d'affacturage est déjà chez un factor indépendant de la banque mettant à disposition la ligne d'escompte, c'est clairement un abus de pouvoir de la part de la banque de supprimer la ligne d'escompte en arguant d'un conflit.

Aucune loi n'interdit d'avoir plusieurs sources de financement et de posséder chez l'un une ligne d'escompte et chez l'autre un contrat d'affacturage. La bonne gestion financière de l'entreprise recommande même de diversifier ses sources de financement.

escompte  L'affacturage peut-il escompter les virements ?

Question : Jusqu’à présent mes clients émettaient des traites que j'escomptais auprès de ma banque. Mes clients viennent de passer au virement. Je n’ai plus de moyen d’escompter mes traites. L’affacturage peut-il escompter les virements ?

L'affacturage : un financement sur facture et non sur traite

L’affacturage permet de financer sur facture et non pas sur traite. La production de la facture suffit pour que le factor déclenche le financement.

Or Il est de plus en plus courant que les clients règlent leurs fournisseurs par virements. Le financement sur traite n’est plus alors possible, et les entreprises qui avaient l’habitude de ce fonctionnement doivent s’adapter. 

 Cession de la créance dès son émission

La cession de la créance peut se faire au moment de son émission, sans accord ou bon à payer du client. C’est un gain de temps précieux, par rapport à l'escompte, puisqu’il permet un financement sous deux jours à partir de la remise de la facture.

L'affacturage et les autres crédits courts termes

+ Le découvert bancaire

Le découvert bancaire face à l'affacturage.

Découvert bancaire


+ La Dailly

La Dailly face à l'affacturage

Dailly


+ La MCNE

La MCNE face à l'affacturage

MCNE

+ Votre étude d'affacturage gratuite et sans engagement

etude affacturage en ligne

Etude e-affacturage en ligne

 

affacturage etude en ligne

 

Societe

Nom, prénom

Activité

fonction

Tel

Email

Pays

CP 

Siren


Indiquez le nom de votre client
son SIREN et le montant de
l'encours à financer :

CLIENT 1

 

CLIENT 2

 

CLIENT 3

 





entreprises financées

2 000

entreprises financées

encours financé

200 M€

d'encours en financement

cout étude d'affacturage

0 €

Pas de frais de dossier






actualité affacturage

Reverse factoring:
La chute de la société financière GREENSILL : un mauvais procès au reverse factoring ?

Avis d'expert  > Reverse factoring








forum affacturage

Financement des commandes

Nouveauté déclenchée par la crise économique pour faciliter l'accès aux financements : L'affacturage peut intervenir dès l'émission du bon de commande ou de la facture fournisseur.


 
© Copyright e-affacturage groupe Affactassur, affacturage factoring et assurance-crédit 2006-2021