e-affacturage

Escompte

L’escompte permet à une entreprise qui détient un effet de commerce de mobiliser sa créance, c’est à dire d’obtenir tout de suite les fonds en échange de l’effet de commerce.

L’entreprise, par l’opération d’escompte, transforme sa créance en argent disponible.

Le taux de l'escompte

L’escompte est un des moyens courant pour mobiliser des effets de commerce, c’est pourquoi le taux de l’escompte, c’est à dire le taux auquel les banques financent les porteurs d’effets de commerce, est un indicateur important de la vie économique.

Le taux d'escompte

Le taux d’escompte est fixé par les banques centrales des différents pays en fonction de la politique monétaire qu’ils souhaitent conduire.

Le plafond d'escompte

Le plafond d’escompte est le plafond déterminé par la banque que l’entreprise ne peut pas dépasser, cette ligne d’escompte représente l’encours maximum que l’entreprise peut utiliser.

Le banquier s’engage à prendre en escompte les effets de commerce remis par l’entreprise jusqu’au montant de la ligne d’escompte, mais la banque garde la possibilité de refuser d’escompter un effet de commerce si elle considère que les effets remis sont de mauvaise qualité.

Les créances escomptées

Une banque peut prendre à l’escompte un effet de commerce qui se trouve très proche de son échéance, elle escompte alors un effet de commerce dit brûlant. La banque doit aussi s’assurer de la licéité de l’effet à escompter afin d’éviter les opérations d’escompte d’effets de complaisance ne correspondant à aucune prestation.

affacturage : plus d'infos

Comprendre l'affacturage

L'escompte face à l'affacturage

Les sociétés d'affacturage

 

 

+ Etude d'affacturage

Etude d'affacturage

actualité affacturage

Hausse des retards de paiement :
Moyenne à 14.5 jours...

Voir l'actu > retards de paiement


Marché de l'affacturage:
Les entreprises ont recours à l'affacturage ...

Voir l'actu  > marché de l'affacturage











facebook affacturage

twitter affacturage

google affacturage

 

Suivre l'actualité e-affacturage. Abonnez-vous à notre newsletter :



 
© Copyright e-affacturage 2006-2018